chasquinet.org
Image default
Gastronomie

Les vins du beaujolais : quel intérêt et comment bien en profiter ?

Rate this post

Le beaujolais est une région française située au nord-est du Massif central de Lyon. La viticulture est l’une des principales activités qui s’y mènent. Le vignoble du Beaujolais est notamment très connu. Il s’étend sur une vaste superficie estimée à plus de 22 000 hectares. Ce domaine est revendiqué par 12 vins d’appellation d’origine contrôlée.

Ces crus sont aujourd’hui à la reconquête de la France. Des cépages utilisés aux diverses spécificités, les vins du beaujolais ont tout pour ravir le cœur des œnophiles. Focus sur l’intérêt des vins du beaujolais et sur des astuces pour bien en profiter !

La côte de Brouilly

La côte de brouilly est un vin d’appellation d’origine contrôlée implantée au nord du Beaujolais. Elle doit son nom au grand Mont Brouilly qui culmine à 480 mètres d’altitude. Ce vin est produit dans un vignoble peu étendu de 310 hectares qui couvre quatre communes. Il s’agit de Saint-Lager, Odenas, Cercié et Quincié-en-Beaujolais. Le vin d’appellation cote de brouilly est un cru très apprécié.

Il est produit dans un terroir qui bénéficie d’un climat particulier qualifié de semi-continental. Les températures peuvent varier et atteindre 45 °C. Le sol du vignoble est très diversifié. On distingue la présence du granite, du schiste et de l’argile sable. Le cépage utilisé dans la production de cette boisson est le gamay.

Le vin d’appellation cote de brouilly est très expressif, fougueux et délicat. Il est de couleur rouge grenat intense. Ce cru se distingue par l’intensité et la profondeur de sa robe. On remarque également son arôme au goût unique et assez complexe dès la mise en bouche. Il suggère la présence de fruits rouges complétée par des fragrances iris et violettes.

Le vin d’appellation cote de brouilly se distingue par sa puissance et sa vivacité. Aussi, il faut noter que cette boisson est un réel plaisir pour les papilles gustatives. Elle apporte un petit plus aux repas. D’ailleurs, pour bien profiter de la cote de brouilly, il faut l’accompagner de plats adaptés pour un accord mets-vin réussi.

Il est recommandé d’accorder le vin d’appellation cote de brouilly avec de la viande (canard, gibier, bœuf, etc.). Privilégiez les plats tels que le Hachis parmentier et la terrine de lièvre. Idéalement, servez la cote de brouilly à une température de 15 °C. Par ailleurs, il est recommandé d’opter pour les millésimes des années 1943, 1949, 1945, 1969, 2009 et 2011.

Le vin d’appellation Chenas

Le vin Chenas produit en beaujolais est considéré comme la plus petite appellation d’origine contrôlée de la région. Pourtant, il a tout de grand. Ce vin doit son nom aux anciennes plantations de chênes de la région défrichées sur les instructions de Phillipe V le Long. La vigne s’étend sur une superficie de 249 hectares.

Il compte environ 200 vignerons qui s’attellent à produire des crus de qualité exceptionnelle. Cette appellation du beaujolais couvre deux communes. Il s’agit de La Chapelle-de-Guinchay située en Saône-et-Loire et du Chénas en Rhône. Le vin Chenas est cultivé dans un terroir composé d’une grande variété de sols.

On distingue également la présence de l’argile, de l’argilosableux, du granite et piémont. Deux types de climats influencent la vigne de chenas : méditerranéenne et océanique. Le cépage utilisé pour la fabrication de ce vin est le gamay N. Il faut noter que d’autres cépages complémentaires peuvent intervenir dans la production du Chénas.

On peut mentionner le chardonnay B, le melon B et l’aligoté B. Ils doivent demeurer accessoires. Pour cette raison, ces cépages ne franchissent jamais le taux de 15 %. Le vin d’appellation d’origine contrôlée Chénas est un rouge sec. Il se différencie par son côté généreux, soyeux et charpenté en bouche.

Le vin chenas a une belle robe bleue soutenue. Il offre au nez des notes de fruits rouges (groseille et cerise) et de fruits noirs. Par ailleurs, pour explorer toutes les saveurs qu’offrent ce vin, il faut privilégier les bons accords mets-vin. Vous pouvez l’accompagner avec des apéritifs, des entrées et des plats de résistance.

Idéalement, pour les apéritifs, optez par exemple pour le saltimbocca, les rillettes garonnaises, les pâtés de cailles, etc. En entrée, on peut accompagner le vin chénas de soupe au beaujolais, d’œufs en meurette, de risotto au vin ou de jambon persillé.

Pour les plats de résistance, privilégiez les mets comme le saucisson chaud au beaujolais, les matelotes d’anguilles du Rhône, l’andouillette beaujolais, le poulet roussi, le filet de carpe au régime, etc.

Par ailleurs, il est recommandé de consommer le vin de chénas à une température comprise entre 14 et 16 °C. Il faut noter qu’une bouteille de chénas de bonne qualité coûte entre 9 et 11 euros.

L’appellation fleurie

Les vins d’appellation fleurie sont irréfutablement les plus féminins du vignoble de beaujolais. Ils font partie des 12 crus de la région. Ce vin porte le même nom qu’un soldat romain : Florus. Il se dit qu’il est à l’origine de l’implantation du village. La vigne s’étend sur une superficie de 840 hectares et il est implantée à 340 mètres d’altitude.

On y compte environ 150 viticulteurs qui veillent à produire en moyenne 42 500 hectolitres de vins rouges chaque année. Le vignoble de Fleurie est influencé par une grande variété de climats. Il faut noter que la présence du mont de beaujolais à l’ouest permet au terroir de profiter des climats : océanique, continental et méditerranéen. Ceux-ci favorisent l’élevage du cépage de type gamay.

En outre, le fleurie est influencé par 13 autres climats. Les plus connus sont La chapelle des Bois, Champagne, la Roilette, les Moriers, la Madone, Les garants, La Cote et les Labourons. Ils permettent de produire de nombreux vins typés. La diversité des sols est également un véritable atout à la production de vin de bonne qualité.

En effet, on distingue la présence de granite rose, du piémont et de l’argile. Le gamay, cépage utilisé pour la fabrication du vin fleurie, lui apporte une touche particulière. On y une remarque la présence d’arôme de fruits rouges et noirs à l’exemple de la mûre sauvage, de la cerise, du cassis et de la framboise. Elles sont complétées par des notes florales comme la violette, la rose, l’iris, etc.

vins du beaujolais
vins du beaujolais

Le vin d’appellation fleurie est un vin rouge d’une grande finesse. Il est lumineux, fin et fruité. Il développe en bouche un goût franc et vif. Pour savourer ce vin, privilégiez les bons accords mets vins. Vous avez le choix parmi une panoplie de plats.

On peut opter en entrée pour une soupe au beaujolais, des saucissons en brioches, de la tourte aux foies de volaille, de la Tartare de jambon, des endives aux lardons, etc.

Pour les plats principaux, portez votre choix sur des mets régionaux. On peut accompagner le vin Fleurie de côtelette de saumon à l’andouille de vire, de poulet roussi, de ragoût de joues de porc, de saucisson chaud au beaujolais, de tête de veau de Rambervillers, etc.

Aussi, il est recommandé de consommer cette boisson très jeune : 2 à 3 ans. Idéalement, dégustez le vin d’appellation fleurie à une température de 14 °C. Il faut noter que les millésimes exceptionnels sont de 2010, 2015 et 2018.

Le Juliénas

Le vin d’appellation d’origine contrôlée Juliénas s’étend sur une superficie de 575 hectares pour 330 mètres d’altitude. Il porte ce nom en l’honneur de Jules César. Le vignoble couvre quatre communes du nord du beaujolais. Il présente de nombreux atouts favorisant la production de vin de grande qualité. En effet, les vignes sont cultivées sur des sols de diverses natures.

On note la présence de 3 % de granites, de 14 % de schistes, de 29 % de piémonts et de 42 % de pierres bleues. Le climat qui influence ces terres est celui qui couvre la sous-région beaujolais. Pour la production du vin Juliénas, le cépage utilisé est le gamay. Il permet de produire des boissons équilibrées avec une vinosité particulière.

Le Juliénas est un vin frais, expressif et charnu. Ce cru a une couleur rubis, intense et profonde. Il offre une variété d’arômes de fruits rouges comme les framboises, les fraises, les groseilles, cannelles, etc. On distingue aussi la présence de parfums fleuris comme la pivoine et la violette.

Une fois en bouche, le vin d’appellation Juliénas se caractérise par la nervosité qui évoque la richesse en tanins. Idéalement, consommez cette boisson avec de la viande rouge, des fromages, de la volaille en sauce, du gibier, du coq au vin, etc.

D’autres crus du beaujolais

Outre les vins d’appellation d’origine contrôlée Côte de brouilly, chenas, fleurie et Juliénas, on distingue huit autres crus du beaujolais. Il s’agit du brouilly, du beaujolais, du chiroubles, du morgon, de régnié, du moulin-à-vent, du beaujolais nouveau et du Saint-Amour. Chacun de ces vins possède sa particularité.

Par exemple, le brouilly est le vin d’appellation phare de la région lyonnaise. Son vignoble s’étend sur une superficie de 1200 hectares pour 290 mètres d’altitude. Il est fruité, souple et rond. Le Saint-Amour est un vin qui évoque l’amour. Il fait honneur à Cupidon. Le vignoble s’étend sur 315 hectares et culmine 335 mètres d’altitude. En bouche, il est vif, fruité, équilibré et fleuri.

D'autres articles

Restaurant japonais – quoi y manger et y boire ?

administrateur

Recette minceur : le pain d’épices Dukan

administrateur