chasquinet.org
Image default
Maison et Jardin

La chaudière à bois : fonctionnement, prix et subventions

Notez cet article

Les européens et particulièrement les Français se tournent vers la chaudière à bois pour le chauffage. C’est l’un des systèmes de chauffage assez économiques et très rentables. En effet, les utilisateurs économisent jusqu’à 30% sur leur facture de chauffage.

Une chaudière utile et très économique

La chaudière à bois est un système de chauffage qui utilise le bois. Elle est très efficace et économe en énergie. Elle est une chaudière gratuite selon le site https://www.machaudieregratuite.fr/ et est sans engagement. Avec cette chaudière, on a jusqu’à 30% d’économies. La facture de chauffage devient ainsi moins salée.

Elle fonctionne à base de combustible beaucoup moins cher sur le marché. Elle offre un rendement d’environ 90 %. C’est à l’utilisateur de mesurer l’alimentation. La recharge est réalisée soit une fois voire deux fois tous les deux jours. La chaudière à granulés de bois est moins contraignante. Son rechargement est automatique et se fait via le silo de stockage. Il est plus écologique car son cycle en CO2 est neutre.

Il est temps de remplacer la chaudière à gaz voire de remplacer la chaudière à fioul pour être plus écolo.

Le fonctionnement de la chaudière à bois

Le combustible brûle au niveau de la chaudière. Les calories produites sont ainsi transmises aux émetteurs de chaleur en partant du générateur par le biais d’un circuit de chauffage central. On peut se servir de cette chaudière pour avoir de l’eau chaude dans les installations sanitaires.

La plupart des chaudières à bois possèdent un fonctionnement manuel. Son principe de fonctionnement ne diffère pas de celui des autres chaudières classiques. La bûche est un combustible plus avantageux.

Les gens profitent de la campagne de Chaudière à un euro pour remplacer leur chaudière à gaz ou remplacer leur chaudière à fioul.

La bûche de bois est du feuillu dur. Sur le marché, le chêne est beaucoup privilégié. Il faut noter que les bûches à brûler doivent être sèches pour une combustion optimale.

Le prix des chaudières à bois

Ce site atteste que le prix d’une chaudière à bois dépend du type de combustible, de sa puissance et de son fonctionnement. Certains critères permettent de définir en effet le prix des chaudières à bois. Il s’agit du modèle de la chaudière, du type de chaudière, des caractéristiques propres que sont les options, la puissance, la marque.

La chaudière à bois est plus onéreuse que celles à gaz ou à fioul. Les économies d’énergie permettent néanmoins de la rentabiliser sur le long terme. Le prix d’une chaudière bois est compris entre 2 000 euros à 25 000 euros. S’il s’agit d’une chaudière à bois de combustion montante, le prix est entre 2000 euros HT à 3500 euros, pour une combustion inversée entre 3000 euros HT et 7800 euros et pour la combustion automatique 9500 euros HT à 25 000 euros.

Le prix d’installation d’une chaudière bois

L’installation d’une chaudière bois permet de faire baisser les factures énergétiques. C’est d’ailleurs ce qui justifie cette exigence de remplacer la chaudière à gaz pour avoir une chaudière à un euro.

Le prix d’achat de la chaudière à bois ne prend pas en compte le coût de l’installation. Il faut faire appel à un prestataire externe et débourser entre 600 euros et 1200 euros.

L’installation d’une chaudière bois exige diverses connaissances ainsi qu’un bon savoir-faire. Il faut impérativement se fier à un artisan chauffagiste expérimenté. Il garantit une installation dans les règles de l’art permettant ainsi de réaliser d’énormes économies à long terme. Il procède à des réglages rationnels en tenant compte de la surface à chauffer.

Les aides et le crédit d’impôt

Depuis le 1er septembre de l’année 2014, il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt allant à 30% pour l’installation d’une chaudière à bois. Les utilisateurs bénéficient en outre de la prime Effy, de la TVA à 5,5% et de la prime Conversion Chaudière pour remplacer chaudière à fioul.

Le Crédit d’impôt chaudière est celui du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, CITE. Le remplacement d’une chaudière à bois d’avant 2002 donne droit également à une aide du Fonds Air de l’ordre de 2 000 euros. L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat vient en renfort aux foyers les plus modestes pour améliorer le confort de leur logement.